Le compte rendu de l'atelier programme n°2

#1
Atelier d’élaboration n°2 du plan d’actions Agenda 21
Le jeudi 6 juin 2019

LUTTER CONTRE L’EFFET DE SERRE

MENER UNE ACTION VOLONTARISTE, POUR UNE RENOVATION DE L’HABITAT
Faciliter l’accès à l’information, en matière de rénovation, et mettre en place un véritable accompagnement des propriétaires
■ Mettre en place un guichet Eco-Habitat unique d’information, mais aussi d’accompagnement personnalisé des propriétaires
 Cet espace, renforçant le <point Info Energie, devra offrir
 des informations sur les techniques de rénovation et sur la qualité climatique des différents types de chauffage,
 des informations sur les dispositifs d’aides existants, et sur les économies réalisables,
 des listes de professionnels retenus par la collectivité comme sérieux (notamment sur la base de leurs certifications),
 des informations sur la construction écologique individuelle, collective comme industrielle. Il doit aussi proposer aux personnes intéressées un accompagnement individualisé à la rénovation de leur logement et de leur chauffage (conseils, financements, aides techniques, liens vers les entreprises locales).
■ Aller au contact des habitants
 Organiser des visites régulières dans les différents villages et quartiers, de type « Climato-Bus » ; permettant une information- sensibilisation de proximité
 A cette occasion, proposer des « balades de quartier » offrant des thermographies personnalisées (voir ci-après)
Sensibiliser les propriétaires ; les inciter à réaliser des diagnostics énergétiques et
■ Organiser une sensibilisation personnalisée, sur tout le territoire, en allant à la rencontre des habitants
 Organiser une thermographie aérienne
 Compléter l’opération aérienne par de « balades de quartier », offrant aux habitants des thermographies « terrestres » des différents bâtiments.
 Communiquer les résultats obtenus aux propriétaires.
 Les inviter à venir se les faire expliquer, lors du « Salon de l’Habitat responsable ». A cette occasion,
• leur offrir un diagnostic rapide de leur logement,
• les inciter à approfondir ce diagnostic, avec l’aide d’entreprises reconnues pour leur sérieux (voir ci-après)
• leur proposer éventuellement des premières solutions,
• les informer de leur coût, des économies réalisables, des aides et défiscalisations auxquelles ils pourraient avoir droit,
• Leur communiquer la liste des artisans et entreprises recommandés (voir ci-après)
• et leur offrir un accompagnement personnalisé pour la réalisation d’un diagnostic énergétique, la définition des travaux à effectuer, l’obtention des aides, et le suivi des travaux (voir ci-dessus : Guichet unique Eco-Habitat)
■ Appuyer la sensibilisation sur des opérations réussies
 Organiser des visites pédagogiques d’un « bâtiment modèle ».
 Organiser avec les propriétaires des visites de leur domicile, après rénovation.
■ Pour faciliter la sensibilisation des habitants : publier des indicateurs (ratios KWh / m2, en fonction du type d’habitat et de chauffage) permettant à chacun de situer ses consommations d’énergie et les performances de son logement
Développer les formations des professionnels, et structurer une offre crédible pour les particuliers
■ Organiser avec la Chambre des Métiers et d’autres acteurs du secteur des formations crédibles et approfondies
 aux techniques de rénovation
 aux nouvelles énergies dans l’habitat
 aux matériaux bio-sourcés
 aux aides et prêts offerts aux particuliers pour ces différents travaux
■ Offrir aux artisans et aux entreprises du BTP de bénéficier de ces formations à un coût réduit
■ Labelliser les professionnels ayant suivi ces formations
■ Etablir et publier les listes de ces professionnels labellisés

TRAVAILLER POUR AMELIORER LES USAGES DU BATI PRIVE, COMMERCIAL ET TERTIAIRE
■ Publier et distribuer largement une « Charte des bons gestes », permettant à chacun de comprendre où et comment il peut améliorer ses usages.
 Travailler avec l’Ademe pour que ce document donne des estimations des économies de CO2… et d’argent, que permet chaque bon geste.
■ Inciter les citoyens à participer à une opération de suivi de leurs consommations.
 Les informer des moyens dont ils disposent pour mesurer leurs consommations d’énergie et d’eau.
 Organiser un prêt de wattmètres leur permettant de mieux comprendre leurs consommations.
Favoriser les « bons usages dans le bâti, en jouant sur l’émulation et l’exemplarité
■ Organiser des « challenges » entre familles (Famille à énergie positive, etc.)
■ Inciter les commerces et centres commerciaux à réduire leurs consommations énergétiques (climatisation, magasins, portes ouvertes…) et valoriser leurs efforts.

RENDRE LE SECTEUR PUBLIC EXEMPLAIRE, EN MATIERE ENERGETIQUE
Engager une action forte, afin de réduire les émissions du bâti public
■ Engager un plan de rénovation des bâtiments publics
 Réaliser un diagnostic de l’ensemble des bâtiments communaux et communautaires, sur le territoire
 Etablir un Plan sur 6 ans de rénovation et d’amélioration de ces bâtiments - en commençant par les plus énergivores – et en se fixant des objectifs volontaristes de réduction es consommation et des émissions de gaz à effet de serre
■ Travailler avec les écoles, pour réduire leurs consommations-ressources, en responsabilisant les enfants
 Travailler avec le personnel éducatif, le périscolaire et des associations pour monter, sur l’année, un vrai programme pédagogique sur le climat et les économies d’énergie.
 Calculer une moyenne sur 3 ans des coûts annuels de fluides de l’école (eau, électricité, gaz ou fuel, etc.)
 Faire signer par M. le Maire et chacun des enfants une Convention Planète, affichée en grand à l’entrée de l’école, qui détaille les bonnes pratiques pour réduire l’empreinte carbone du groupe scolaire.
 En fin d’année, calculer toutes les économies faites et les reverser aux élèves, pour qu’ils puissent réaliser un projet pédagogique “extra-ordinaire” défini de façon participative.
Réduire les consommations électriques, et les rendre plus « vertueuses »
■ Se fixer un objectif ambitieux de réduction des consommations énergétiques de l’éclairage public
■ Opter pour des fournisseurs d’électricité issue de sources renouvelables

DEVELOPPER LES ENERGIES NOUVELLES
Favoriser l’énergie solaire
■ Réaliser un cadastre solaire du territoire, permettant de situer les emplacements les plus propices au développement du solaire photovoltaïque et/ou thermique
■ Contacter les propriétaires de ces emplacements et les sensibiliser (particuliers, agriculteurs, centre commerciaux, bâtiments industriels, friches, etc.)
Développer les autres énergies « vertes » et les réseaux de chaleur
■ Réaliser une étude approfondie de l‘ensemble du potentiel énergétique du territoire en matière de géothermie
■ Développer l’énergie hydraulique – notamment au nveau du pont de Moret.
■ Développer les réseaux de chaleur, dans tous les nouveaux lotissements

REDUIRE LES EMISSIONS LIES AUX TRANSPORTS
Réduire les obligations de déplacements, et mieux les connaître
■ Agir en faveur du télétravail, et étudier la possibilité de créer des espaces de coworking
■ Soutenir et développer les commerces de proximité
■ Réaliser une étude approfondie des flux sur le territoire, et des cause de ces déplacemens
Rendre les transports en commun plus efficaces et faciliter l’intermodalité
■ Mieux coordonner les horaires des bus et des trains
 Assurer une certaine souplesse ans les départs de bus, afin qu’ils correspondent bien aux arrivées du ferroviaire
■ Afficher les horaires de façon claire, à la gare routière et dans les abris bus
■ Rendre les abris bus plus accueillants, en cas de mauvais temps
■ Mettre en place des navettes à la demande, sur le territoire
■ Etudier la possibilité d’organiser un réseau de navettes régulières entre les différents points du territoire, et vers Fontainebleau
Mettre en place un plan vélo d’envergure, dans le cadre d’un PDU communautaire
■ Etablir un Plan vélo, améliorant les pistes cyclables et les stationnements sécurisés
■ Accroître dès maintenant les stationnements vélos près de la gare et du collège
■ Etendre la « piste cyclable » Veneux – Moret
■ Accorder une « indemnité vélo » aux agents de la fonction publique
Réduire les pollutions liées à la voiture
■ Développer fortement le covoiturage, notamment :
 En mettant en place une application moderne de covoiturage dynamque
 En créant un Rézo Pouce sur le territoire (voir : https://www.rezopouce.fr/)
 En organisant des covoiturages scolaires (organiser un Plan de déplacement dans les établissements)
■ Favoriser l’électrique, notamment en accroissant le nombre de bornes de recharge

Re: Le compte rendu de l'atelier programme n°2

#2
Lorsque l'on commande en ligne plusieurs offres de relais colis ne sont pas disponible sur la commune (relais colis, tnt, amazon, ...)
et pour les Collisimo la poste de Morret n'est pas facilement accessible et cela ajoute de la circulation complémentaire dans la vieille ville

Suggestion :
contacter les commerçants des différentes communes pour qu'ils adhérent à ces solutions, en favorisant ceux disposant de grands parkings au nord et au sud de la ville.
créer un bureau de poste central en dehors de la vieille ville
cron