Biodiversité : comment préserver la Nature, et mieux s’en occuper ?

#1
Sur ce thème, quelles sont les forces et faiblesses de Moret-Loing-et-Orvanne au regard du développement durable, et les enjeux essentiels ?

Vous avez des idées à soumettre, des propositions à faire ? Cliquer sur la case « Répondre », en haut ou en bas de ce message, exprimez-vous, puis cliquer sur la case « Envoyer », en dessous de votre texte.


Cliquer sur l'image pour agrandir
Image

Visualiser le document PDF

Re: Biodiversité : comment préserver la Nature, et mieux s’en occuper ?

#2
Première question : Pourquoi Encore du développement urbain ? est-ce en habitations individuelle ?

Le dernier lotissement construit sur Veneux est une aberration environnementale à lui tout seul.
il a été construit en lieu et place d'une zone boisée et tout ce qu'elle contenait de bio diversité et de capacité à rafraichir l'environnement immédiat ....

Pour préserver la biodiversité il faut :
- ARRETER de déboiser à tout va, donc préempté les terrains susceptibles d’allécher les promoteurs de tout poils.
- Replanter des haies, des bois , des arbres fruitiers,
- Privilégier les plantes vivaces, voir comestibles, dans nos espaces verts communaux existants,
- Accompagner sur le terrain nos agriculteurs locaux à la transition écologique et tout ce que cela sous-tend ...
- Renseigner, informer, et former nos concitoyens ...

Re: Biodiversité : comment préserver la Nature, et mieux s’en occuper ?

#3
Permettre de fleurir les interstices sur les murs de clôture et sur les trottoirs. Vu affichettes sur des palissades en ville : "TROTTOIR FLEURI Ne pas désherber. Dans le cadre de l'action zéro pesticide menée par la ville de XX, je m'engage à ne plus utiliser de produits phytosanitaires afin de protéger l'environnement et ma santé, conformément à la charte zéro pesticides "

Re: Biodiversité : comment préserver la Nature, et mieux s’en occuper ?

#6
Si tout le monde a peu ou prou une vision du patrimoine architectural et historique autour de MLO, l'image d'un territoire exceptionnel d'un point de vue du patrimoine naturel n'est pas forcément présente dans l'esprit des gens. Très peu de monde sait sans doute que nous habitons sur un territoire avec une telle densité de ZNIEFF, d'ENS, de sites Natura... La plupart des habitants voient les loisirs associés à la forêt et aux cours d'eaux, mais n'imaginent pas la richesse exceptionnelle de ce cadre en termes de biodiversité et de milieux naturels. C'est donc une image à construire et renforcer par une politique ambitieuse de mise en valeur de ce patrimoine, son identification, sa connexion aux autres champs de la vie locale.

Il faut à tout prix éviter la banalisation de ce patrimoine notamment du côté d'Ecuelle qui sera au cœur des enjeux de développement pour les années à venir. Exiger que chaque extension sur l'habitat ou le développement économique s'accompagne d'une contrepartie environnementale forte - ex. logiques de compensation, projets de valorisation et interconnexion des sites naturels... nécessité de maintenir et organiser des corridors écologiques bien identifiables et résiliants au cours du temps.

Veiller aussi à l'intégration des espaces agricoles (très classiques) à la qualité environnementale des milieux, pour assurer la cohérence globale du territoire - > agriculture biologique, agro-écologie ...
cron